ROCK ICONS ONSTAGE & BACKSTAGE

Le photographe danois Bent Rej a immortalisé le rock des années 1964-1967 dans ses photographies énergiques de concerts, mais aussi dans  ses portraits intimes des icônes mythiques comme Jagger, Richards, Dylan et Hendrix pris back stage ou chez eux, grâce à sa proximité avec ces artistes.

Le rock des sixties a laissé un patrimoine qui continue à séduire. Tant a été  écrit sur cette époque musicale frondeuse, loin du marketing astucieux de  la musique commerciale d’aujourd’hui. Mais rien ne capture mieux la liberté, l’attitude désinvolte, et le sexe drogues et rock’n’roll de la période, que la  photographie.

Bent Rej était un jeune photographe de 25 ans pour le tabloïd danois Extra  Bladet en 1965 quand The Rolling Stones ont donné un concert à Copenhague. Il était chargé de documenter la tournée européenne des Rolling Stones en  Scandinavie et en Allemagne et à une époque sans filtres et sans managers  tout puissants, Bent Rej s’est lié d’amitié avec Brian Jones des Rolling Stones.

« Aucun photographe à cette époque – ou depuis d’ailleurs – n’avais accès aux Rolling Stones comme Bent. Il était là, sur place, à une période décisive de notre carrière et de nos vies comme aucun photographe avant ou depuis. C’est cette proximité qui rend unique le travail de Bent. » (Billy Wyman  dans The Rolling Stones, in the beginning)

A travers Brian Jones il avait accès aux autres groupes de rock, mannequins  et people du Swinging London. Il a ainsi pu faire partie d’un petit groupe  de photographes qui côtoyait tous ceux qui définissaient cette ère unique de  la musique; Cream et Eric Clapton, Ray Charles, Tom Jones, The Who et tant d’autres en tournée à Copenhague et partout en Europe.

Comme tout grand photographe, Bent Rej avait non seulement un regard  artistique envers ses sujets, mais un réel sens de composition des images,  et surtout une vraie relation proche – « pour nous ces musiciens n’étaient pas des stars, mais nos potes » comme il disait. Des photos uniques prises par  Bent Rej nous font entrer dans l’univers de musiciens qui inventaient le rock ; Bob Dylan à Kronborg, Tom Jones à cheval, The Beatles back stage et des  images touchantes de Keith Richards et Brian Jones en pause, une tasse  de thé posée sur la guitare.

Bent Rej, qui s’est éteint en 2016 à l’âge de 76 ans, est resté dans le domaine de la photographie de rock en travaillant comme freelance pour diverses  publications telles que le magazine britannique Fabulous quand  « tout était  un peu fou, dur mais rigolo. Je me suis arrêté quand les choses sont devenues hors de contrôle. » Depuis il s’était  lancé dans la mode et la publicité et  fut associé longtemps avec Carlsberg pour leur campagne emblématique  « Probably the best beer in the world ».

Les photos des icônes de rock ont été exposées au Danemark, en Scandinavie  et aux Pays-Bas (ex. Galerie Asbæk, Trapholt, VIP’s International Art Galleries Rotterdam et au Ragnarock, le musée de rock à Roskilde). Ses photos des  Rolling Stones – avec celles de David Bailey, Helmut Newton et Annie Leibovitz – font partie du livre collector paru chez Taschen.
Rock Icons – Onstage & Backstage à la Maison du Danemark est la première  exposition de Bent Rej à Paris.

Vernissage vendredi 16 septembre à partir de 19h

Maison du Danemark 2ème étage
Mardi – vendredi 13h à 19h
Samedi, dimanche 13h à 18h
Entrée Libre

Le service de presse de l’Ambassade de Danemark est à votre disposition pour toute demande d’informations complémentaires et de visuels en haute définition, merci de contacter Rebecca Helewa Graversen rebgra@um.dk // 01 44 31 21 15

Le 16 septembre de 19 à 21h.

Le DJ Wilde Dave (DK) est l’un des collectionneurs de vinyles les plus passionnés du Danemark. Avec plus de 10 ans sur la scène du garage rock européen, il fait régulièrement le tour d’Europe pour faire bouger les gens sur les accords de sa collection impressionnante, aux festivals ainsi qu’aux concerts et dans les bars. De plus, il a joué de la basse dans plusieurs groupes de garage rock au Danemark et à l’étranger. Son groupe actuel, le franco-anglo-danois « Les Darlings », est basé sur Paris.

Nous contacter

Nous contacter

Pin It on Pinterest