EXPOSITIONS DE PHOTOS
Printemps URBAIN, PARADISE LOST ?

Avec deux expositions de photographes danois : Kirsten Winter et Jens Markus Lindhe la Maison du Danemark présente l’empreinte de la vie humaine sur la ville.
L’espace public est un endroit commun, à la fois chez personne en particulier et chez nous tous. Dans les villes comme Paris et Copenhague, les urbanistes, les architectes et les acteurs publics créent des cadres pour notre vie et pour que nous nous sentions libres, en sécurité. Mais ce sont les citadins qui laissent leurs marques et donnent de la vie à la ville, à leur ville, jour après jour, dans cet espace que nous nous approprions de plus en plus pour nous divertir, faire du sport, nous nourrir, nous exprimer, nous déplacer, nous reposer, se rencontrer, se retrouver.

Kirsten Winter est une photographe danoise, qui vit et travaille à Paris depuis les années 1960. Son exposition, “L’art de la rue”, nous emmène où l’art fleurit sur les murs du monde entier. Comme un chasseur de trésors déterminé, Kirsten Winter voyage de Cape Town à Tel Aviv en passant par Brooklyn et Aubervilliers, pour capturer, avec son appareil photo, l’art de la rue – Street Art – des expressions éphémères sur un mur abandonné, parfois un clin d’oeil au passant, souvent une provocation ou un commentaire sociocritique.

Jens Markus Lindhe est connu dans sa patrie pour ses photographies précises et épurées de l’architecture danoise. Dans son livre « La ville Généreuse » que Jens Markus Lindhe a publié avec l’éditeur d’architecture au journal Politiken, Karsten R.S. Ifversen, il a intégré dans ses photos, les gens dans l’architecture et dans la ville généreuse qui accueille l’humain.

Avec l’exposition “Colours in the Grey zone” il poursuit ce croisement de la photographie architecturale avec la photographie reportage et présente un Paris moderne et vivant.
Le titre fait référence au nom que les terroristes ont donné à l’espace commun – la zone grise – où les différentes cultures se rencontrent et interagissent et qu’ils ont défini comme cible lors des attaques à Paris et qui se trouve en péril un peu partout dans le monde. Les photos de Jens Markus Lindhe montrent Paris comme ville généreuse, Paris comme une fête où confiance et tranquillité transparaissent dans l’esthétique des images – une déclaration d’amour rassurante envers notre Paris.

Mardi-vendredi 13h-19h

Samedi et dimanche 13h-18h
Fermé le lundi
Ouvert les jours fériés
entrée libre

Dans le cadre des expositions:
Mardi 26 avril à 19h : Conférence et visite guidée par Jens Markus Lindhe et Karsten R.S Ifversen

Pin It on Pinterest