Musée Bourdelle, Paris
Du 29 janvier au 31 mai 2020
Les contes étranges de Niels Hansen Jacobsen
un danois à Paris
www.bourdelle.paris.fr

La première exposition en France consacrée à Niels Hansen Jacobsen (1861-1941) entraînera le visiteur dans l’univers étrange et onirique du sculpteur et céramiste danois, contemporain de Bourdelle.

De 1892 à 1902, le Danois s’établit à Paris; son atelier à la Cité Fleurie, 65 boulevard Arago, est le rendez-vous d’un groupe de symbolistes scandinaves et francophiles comme le peintre Jens Lund (1871-1924) ou la graveuse Henriette Hahn (1862-1934). Hansen Jacobsen a aussi pour voisins d’atelier le sculpteur et céramiste Jean Carriès, le collectionneur Paul Jeanneney, l’illustrateur Eugène Grasset.
Les sculptures que Niels Hansen Jacobsen conçoit alors –  La Petite Sirène, Le Masque de l’Automne, Le Troll, L’Ombre, La Mort et la Mère… –  donnent une présence charnelle à l’épaisseur du temps, aux mythes fondateurs, aux contes d’Andersen, à  l’oralité  immémoriale du  folklore nordique. Affranchies des canons de l’académisme comme des conventions du réalisme, ces figures fabuleuses conjuguent, dans leur inquiétante étrangeté, la poésie du symbolisme et les prospections formelles de l’Art nouveau.
C’est à Paris aussi qu’en alchimiste jouant avec la terre, les émaux et les hasards du feu, Jacobsen devient un maître céramiste. Un ensemble exceptionnel de céramiques du Kunstmuseum de Vejen, partenaire de l’exposition, est accompagné de prêts majeurs du Petit Palais, du musée d’Orsay, de collections publiques et privées françaises.
Soulignant la place déterminante que Jacobsen occupe dans le laboratoire formel du symbolisme, l’exposition offre ainsi une petite mais spectaculaire anthologie du premier symbolisme français.

L’exposition est organisée en collaboration avec le Vejen Kunstmuseum, Danemark
Elle bénéficie de la participation exceptionnelle du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
COMMISSAIRES GÉNÉRALES
Teresa Nielsen, directrice du Vejen Kunstmuseum
Amélie Simier, directrice du musée Bourdelle
COMMISSAIRE SCIENTIFIQUE
Jérôme Godeau, historien de l’art, musée Bourdelle

 

Petit-Palais, Paris
Du 28 avril 2020 au 16 août 2020
L’Âge d’or de la peinture danoise (1801-1864)
www.petitpalais.paris.fr

Au printemps 2020, le Petit Palais présentera pour la première fois en France depuis près de trente-cinq ans une exposition dédiée aux plus belles heures de la peinture danoise de 1800 à 1864.
L’exposition organisée conjointement par le Nationalmuseum de Stockholm, le SMK de Copenhague et le Petit Palais inclue plus de 200 oeuvres d’artistes phares de cette période comme Christoffer Eckersberg, Christen Købke, Martinus Rørbye ou encore Constantin Hansen. Cette exposition offre l’une des analyses les plus ambitieuses de cette période artistique entreprises depuis de nombreuses années. L’accrochage se concentre sur un certain nombre de thèmes clés ayant trait aux conditions sociales, politiques, économiques et culturelles du Danemark au XIXe siècle et offre un panorama de sujets familiers tels que la vie à Copenhague, l’artiste au travail, le voyage, la peinture de paysages ou encore la famille. Peintures précises et délicates, ces oeuvres offrent une plongée dans le Danemark du XIXe.
Exposition organisée en collaboration avec le Statens Museum for Kunst, Copenhague et le Nationalmuseum, Stokholm

Commissariat pour le Petit Palais : Servane Dargnies-de Vitry, conservatrice des peintures du XIXe siècle au Petit Palais, Christophe Leribault, directeur du Petit Palais
Commissariat scientifique : Peter Nørgaard Larsen et Annette Rosenvold Hvidt (Statens Museum for Kunst de Copenhague), Magnus Olausson et Carl-Johan Olsson (Nationalmuseum de Stockholm)

 

CONCERT AU PETIT-PALAIS, Paris
20 Juin 2020 à 15h.
QUATUOR GADE

Quatre musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Radio France se réunissent pour former le Quatuor Gade. Après deux concerts à la Maison du Danemark, le Quatuor Gade et l’ambassade du Danemark s’associent à nouveau pour un événement musical lors de l’exposition L’Age d’or danois.
Le compositeur Niels Gade est le créateur central de cette période. Un compositeur danois actuel est aussi à l’honneur, et passerelle entre les siècles, la lecture de poèmes d’Andersen complétera le programme.

Lieu : Petit-Palais, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

À noter : Le programme off lié aux expositions sera régulièrement mis à jour sur cette page.

            

Nous contacter

Nous contacter

Pin It on Pinterest